Il y a quelques semaines BAM annonçait le grand gagnant du concours d’architecture pour la rénovation et l’extension du Domaine de Beaucastel : « Studio Mumbai remporte le concours d’Architecture du Domaine de Beaucastel »

Quel était l’objet du concours et quels ont été les projets proposés par les agences d’architecture les plus influentes du moment ?

Le concours d’architecture pour le Domaine de Beaucastel

La famille Perrin, propriétaire du Domaine de Beaucastel, a fait appel à BAM afin d’organiser le concours qui allait leur permettre de réaliser le projet le plus innovant et le plus respectueux de leur patrimoine, à Courthézon au coeur de l’appellation Châteauneuf-du-Pape.

En Mars dernier, 300 architectes inscrits chez BAM ont donc participé à l’une des compétitions d’architecture les plus prestigieuses de l’année 2018.

10 équipes ont ensuite été amenées à présenter leur projet. Parmi elles, 5 ont été conviées à un second tour, notamment le japonais et lauréat du Pritzker 2014 Shigeru Ban, associé à Jean de Gastines. BAM dévoile en détails leur proposition.

Pour en savoir plus sur le programme et les enjeux du concours, consultez la page : concours.bam.archi/beaucastel.

photo de maquette

La réponse au concours de Shigeru Ban + Jean de Gastines

Le parti-pris architectural du projet

L’idée maîtresse de ce projet est de réordonner l’ensemble architectural et paysager, assez hétéroclite actuellement, sans le dénaturer.

Dans le respect du cahier des charges, les accès sont repensés et de nouveaux bâtiments sont implantés, dans la continuité des typologies existantes mais en proposant un nouvel ordonnancement, valorisant la mémoire du lieu, la qualité de l’accueil des visiteurs et l’efficacité du processus viticole et offrant une meilleure protection du domaine contre les nuisances sonores, visuelles et climatiques liées à la proximité de l’autoroute et au violent Mistral.

perspective des caves

Mais la réelle singularité du projet réside dans la mise au point d’une structure bois très innovante qui présente différents avantages : la réduction de l’émission de CO2, une mise en oeuvre 3 fois plus rapide que le béton grâce à un système de préfabrication et d’assemblage sur site, la réduction des nuisances pendant la durée du chantier qui se déroule en site occupé.

Ces fermes en bois personnalisées organisent les espaces à la manière de larges halles ce qui offre une grande polyvalence en terme d’usages et d’ambiances avec des configurations aussi diverses que concerts, banquets, expositions…

perspective d'ambiance

perspective ambiance grande halle
La matérialité du projet entre innovation et transmission

La charpente bois procède des vertus écologiques, très recherchées par la famille Perrin. Ce matériau étant déjà très présent dans les bâtiments existants, permet d’en assurer la continuité avec les nouvelles constructions. Sa réécriture innovante rend hommages aux générations précédentes et à leur avant-gardisme.

En remplissage de ces éléments structurels en bois, se placent de grands vitrages mobiles appelés « glass-shutters ». Ce système, déjà expérimenté au Centre Pompidou de Metz, se définit comme une façade rétractable. C’est-à-dire que les limites spatiales sont modifiables et que les frontières traditionnelles entre intérieur et extérieur n’existent plus, au profit d’une flexibilité maximum.

plan RDCPortrait de Shigeru Ban

Célèbre dans le monde entier, notamment pour ses maisons en carton destinées aux réfugiés de catastrophes naturelles, Shigeru Ban est un architecte japonais né à Tokyo. Il a reçu la plus haute distinction pour un architecte, le Pritzker Price en 2014.

Son travail n’a de cesse d’être alimenté par des réflexions innovantes sur la structure et la mise aux points de détails techniques au service d’une poésie spatiale, caractéristique de l’architecture japonaise.

La polyvalence et la fluidité des espaces grâce à une ingéniosité constructive des enveloppes bâties est un de ses axes majeurs de travail.

Shigeru a construit dans le monde entier mais il adore la France ! Et le vin ! Tous les 15 jours il prend l’avion pour Paris. En 2010, il a livré, avec son acolyte français Jean de Gastines, le centre Pompidou de Metz et l’an dernier la Seine Musicale sur l’île Seguin à Boulogne. Son dernier projet livré est l’hôtel Shonai à Tsuruoka.

hôtel sonai par shigeru ban

Portrait de Jean de Gastines

Après avoir travaillé dans d’illustres agences comme celle de Frank Gehry à la sortie de l’école, Jean monte sa propre agence et entre en tant qu’associé dans l’agence de Shigeru Ban.

Ses réalisations, très majoritairement de la commande privée, sont de plus en plus prestigieuses même si il apporte beaucoup de soin à toutes les échelles de projet. Il sera même exposé en 2010 au Grand Palais.

Il place le bien-être, l’art de vivre et l’art au coeur de chaque conception. Depuis la Seine Musicale, Shigeru et Jean ont fondé une agence commune Shigeru Ban Architects Europe et Jean en assure la coordination avec la maîtrise d’ouvrage ainsi que le suivi des chantiers tandis que la phase de conception se partage entre les 2 architectes.

seine musicale par shigeru ban + JDG architectes

Les quatre autres finalistes du concours d’architecture

Si Studio Mumbai est lauréat du concours, la qualité des propositions des autres équipes n’a pas facilité le choix du jury, composé exclusivement des membres de la Famille Perrin.

Parmi les finalistes on retrouve des agences d’envergure internationale comme John Pawson + Fradin Weck mais aussi de jeunes agences montantes : Menos é Mais + Combas et  Marchi Architectes

Pour découvrir leurs projets :

photo maquette projet studio mumbai beaucastel

BAM organise des concours d’architecture

Pour un particulier, une collectivité ou encore un promoteur, choisir son architecte par le biais d’un concours d’architecture est un gage de qualité, stimule la création architecturale, et offre au commanditaire du projet la possibilité de choisir son projet parmi un panel de propositions.

Pour ces raisons, BAM propose d’organiser des concours d’architecture pour tout type de projet, de la maison individuelle au chai viticole en passant par le logement collectif. Pour connaître les concours BAM du moment et l’accompagnement proposé, RDV sur la page concours.bam.archi.

 

Je souhaite organiser un concours d'architecture

Plus d'articles