Il y a quelques semaines BAM annonçait le grand gagnant du concours d’architecture pour la rénovation et l’extension du Domaine de Beaucastel : « Studio Mumbai remporte le concours d’Architecture du Domaine de Beaucastel »

Quel était l’objet du concours et quels ont été les projets proposés par les agences d’architecture les plus influentes du moment ?

Le concours d’architecture pour le Domaine de Beaucastel

La famille Perrin, propriétaire du Domaine de Beaucastel, a fait appel à BAM afin d’organiser le concours qui allait leur permettre de réaliser le projet le plus innovant et le plus respectueux de leur patrimoine, à Courthézon au coeur de l’appellation Châteauneuf-du-Pape.

En Mars dernier, 300 architectes inscrits chez BAM ont donc participé à l’une des compétitions d’architecture les plus prestigieuses de l’année 2018.

10 équipes ont ensuite été amenées à présenter leur projet. Parmi elles, 5 ont été conviées à un second tour, notamment l’agence portugaise Menos é Mais associée aux jeunes niçois Combas Architectes. BAM dévoile en détails leur proposition.

Pour en savoir plus sur le programme et les enjeux du concours, consultez la page : concours.bam.archi/beaucastel.

photo de maquette générale

La réponse au concours de Menos é Mais + Combas

Le parti-pris architectural du projet

L’intention du projet de cette jeune équipe est de créer une Oasis, un havre de verdure, protégé du Mistral au milieu des vignes. Le domaine s’inscrit alors dans une nouvelle géométrie carrée, entourée par une enceinte qui contient les espaces servants. Deux axes structurent le bâti et desservent les différents éléments du programme : cour des visiteurs, chais, cour technique, espaces de vie et jardins.

La hauteur des construction neuves ne dépasse jamais 7,5m, une partie des espaces est donc enterrée. Les 22 000m3 de terre excavée sont réutilisés pour bâtir les nouvelles constructions ainsi que des aménagements paysagers comme la surélévation des jardins privatifs.

perspective depuis la cour principale

perspective dans les espaces voutés

Plusieurs éléments viennent ponctuer le parcours du visiteur qui démarre par un chemin à travers les vignes, avant de passer un porche amorçant une séquence d’ombres et de lumières. Au bout, on découvre le plan d’eau et un parc planté d’arbres remarquables.

Une rampe douce pavée de briques permet d’accéder aux espaces souterrains.

plancoupes longitudinales

Les aménagements paysagers proposés

Trois jardins composent le domaine. Le premier est le « Jardin-Monde », avec une palette d’essence florale constituant des toiles impressionnistes changeante au fil des saisons.

Depuis la salle de réception, on avance sous la voûte en pierre jusqu’à la terrasse pour découvrir le jardin historique avec son bassin.

Sur l’aile Est, on trouve les jardins privatifs, à l’abri des regards mais profitant d’une vue dégagée sur le grand paysage.

perspective vers le jardinphoto de maquette avec insertion dans le site

Portrait de Menos é Mais Arquitectos

L’agence a été créée à Porto en 1994 par Francisco Vieira de Campos et Cristina Guedes. Leur travail recherche une économie de moyens et souhaite apporter des réponses pragmatique à des contextes spécifiques. Ils ont réalisé plusieurs projets de réhabilitation et rénovation à forte valeur patrimoniale.

Francisco et Cristina enseignent tous les 2 dans de prestigieuses universités dont l’école d’architecture de Mendrisio et celle de Porto.

Ils ont été récompensés par plusieurs prix dont le FAD, le plus prestigieux de la péninsule ibérique.

Une de leur réalisation emblématique est par ailleurs l’extension de la cave Quinta do Vallado dont la richesse provient du choix des matériaux et leur mise en oeuvre ainsi que son insertion paysagère.

photo vue du dessus avec rapport au paysage

Portrait de l’atelier Combas

Sophie Delage, Mathieu Grenier et Pierre Le Quer se sont rencontrés à Nice et y fondé l’atelier en 2011. Ils partagent avec Menos é Mais une posture architecturale valorisant et valorisée par une lecture sensible du paysage et de la matérialité.

La conception des projets se fait à 6 mains, chaque associé abordant le projet à travers le prisme de sa spécialité : design, urbanisme, structure…

Le dynamisme et l’optimisme de cette équipe quant à la pratique du métier d’architecte est réellement encourageant. Et le succès semble au RDV, ils sont lauréat des AJAP 2018 (Albums de Jeunes Architectes & Paysagistes) et ont récemment livré Un Centre Educatif Fermé à Marseille dont la radicalité se met au service de la qualité spatiale du projet.

photo façade principale avec porche d'entrée

Les quatre autres finalistes du concours d’architecture

Si Studio Mumbai est lauréat du concours, la qualité des propositions des autres équipes n’a pas facilité le choix du jury, composé exclusivement des membres de la Famille Perrin.

Parmi les finalistes on retrouve des agences d’envergure internationale comme Shigeru Ban + Jean de Gastines et John Pawson + Fradin Weck mais aussi de jeunes agences montantes : Marchi Architectes.

Pour découvrir leurs projets :

photo maquette projet studio mumbai beaucastel

BAM organise des concours d’architecture

Pour un particulier, une collectivité ou encore un promoteur, choisir son architecte par le biais d’un concours d’architecture est un gage de qualité, stimule la création architecturale, et offre au commanditaire du projet la possibilité choisir son projet parmi un panel de propositions.

Pour ces raisons, BAM propose d’organiser des concours d’architecture pour tout type de projet, de la maison individuelle au chai viticole en passant par le logement collectif. Pour connaître les concours BAM du moment et l’accompagnement proposé, RDV sur la page concours.bam.archi.

 

Je souhaite organiser un concours d'architecture

Plus d'articles