Il y a quelques semaines BAM annonçait le grand gagnant du concours d’architecture pour la rénovation et l’extension du Domaine de Beaucastel : « Studio Mumbai remporte le concours d’Architecture du Domaine de Beaucastel »

Quel était l’objet du concours et quels ont été les projets proposés par les agences d’architecture les plus influentes du moment ?

Le concours d’architecture pour le Domaine de Beaucastel

La famille Perrin, propriétaire du Domaine de Beaucastel, a fait appel à BAM afin d’organiser le concours qui allait leur permettre de réaliser le projet le plus innovant et le plus respectueux de leur patrimoine, à Courthézon au coeur de l’appellation Châteauneuf-du-Pape.

En Mars dernier, 300 architectes inscrits chez BAM ont donc participé à l’une des compétitions d’architecture les plus prestigieuses de l’année 2018.

10 équipes ont ensuite été amenées à présenter leur projet. Parmi elles, 5 ont été conviées à un second tour, notamment celle de la jeune agence Marchi. BAM dévoile en détails leur proposition.

Pour en savoir plus sur le programme et les enjeux du concours, consultez la page : concours.bam.archi/beaucastel.

photo de maquette

La réponse au concours de Marchi Architectes

Le parti-pris architectural du projet

Le projet de Marchi se caractérise par une vraie dichotomie entre la perception que l’on peut en avoir en place/vue aérienne et aux sensations produites lorsqu’on pratique réellement l’espace.

En axonométrie, le projet est un monolithe fermé, radical mais à la hauteur du regard de l’homme il se lie comme une ligne horizontale, très basse, s’insérant avec justesse dans le paysage.

perspective générale du projetplan du projet

La maison existante, seul édifice sur 2 niveaux, émerge au-dessus du nouveau bâtiment périphérique haut d’à peine 3 mètres. Cette enceinte est percée à plusieurs reprises par de grandes baies vitrées qui l’ouvrent sur le grand panorama des vignes et les cours intérieures. Le projet fait bien-sûr référence au traditionnel cloître.

Les éléments structurels sont en béton de site. Pierres et graviers nettoyés et sont utilisés en granulats des parois de béton apparent, coulé par strates, supportant une imposante charpente en bois.

perspective sur le jardin verdoyant et le bassin

Les espaces enterrés, où se situent les caves, sont rythmés par des voûtes, à différentes hauteurs, pour créer une variété d’ambiances en fonction des usages. Ils profitent d’une faible lumière zénithale.

Le parcours visiteur commence dès le jardin, conservé et prolongé jusqu’à la nouvelle cour pour devenir un jardin clos, verdoyant, en contraste avec son environnement minéral.

Le raisin circule dans le domaine de façon linéaire, d’ouest en est. Dans la « Cour des Tracteurs » se dévoilent les coulisses de Beaucastel.

perspective des caves voutées

La gestion des nuisances proposée par l’agence Marchi

Le volume du projet a donc été pensé pour ses qualités spatiales et son insertion paysagère mais également pour l’efficace protection qu’il apporte contre les nuisances environnantes.

Effectivement, un des enjeux majeurs du projet est de « pacifier » l’environnement acoustique généré par la proximité de l’autoroute et le souffle ininterrompu du Mistral.

L’introspection propre au projet dresse donc une barrière qui le protège du vent aussi bénéfique qu’hostile pour le vin de Beaucastel.

perspective sur le jardin clos

Portrait d’Adélaïde et Nicola Marchi

Couple d’architectes et parents, Adélaïde et Nicola se sont rencontrés pendant leur année d’Eramsus à Porto où ils ont imprégnés de l’enseignements des icônes Alvaro Siza et Edouardo Souto De Moura. Par la suite, leur parcours continue d’être exemplaire, ils continuent de côtoyer les Pritzker : Nicola collabora au sein de l’atelier de Christian de Portzamparc.

En 2004, ils créent leur propre atelier et sont lauréats 4 ans plus tard des NAJAP (Nouveaux Albums des Jeunes Architectes).

Aussi sympathiques que rigoureux, leur investissement dans les projets et leur passion pour l’Architecture se traduisent dans leurs multiples réussites, à toutes les échelles : du pavillon aux salles de spectacles. Ils ont récemment été retenus avec Kengo Kuma pour la réalisation du projet « Aurore » porté par la Compagnie de Phalsbourg et financé par la Station F.

perspective du projet T5B par kengo kuma et marchi
Photo : Kengo Kuma & Marchi architectes

Les quatre autres finalistes du concours d’architecture

Si Studio Mumbai est lauréat du concours, la qualité des propositions des autres équipes n’a pas facilité le choix du jury, composé exclusivement des membres de la Famille Perrin.

Parmi les finalistes on retrouve des agences d’envergure internationale comme Shigeru Ban + Jean de Gastines et John Pawson + Fradin Weck mais aussi de jeunes agences montantes : Menos é Mais + Combas.

Pour découvrir leurs projets :

photo maquette projet studio mumbai beaucastel

BAM organise des concours d’architecture

Pour un particulier, une collectivité ou encore un promoteur, choisir son architecte par le biais d’un concours d’architecture est un gage de qualité, stimule la créativité architecturale, et offre au commanditaire du projet la possibilité de choisir son projet parmi un panel de propositions.

Pour ces raisons, BAM propose d’organiser des concours d’architecture pour tout type de projet, de la maison individuelle au chai viticole en passant par le logement collectif. Pour connaître les concours BAM du moment et l’accompagnement proposé, RDV sur la page concours.bam.archi.

 

Je souhaite organiser un concours d'architecture