Que l’on rénove son appartement ou que l’on fasse construire sa maison, la cuisine est une pièce qui concentre une bonne partie de l’investissement financier. Il est donc important de consacrer un minimum de temps à sa conception et de se poser les bonnes questions.

cuisine en bois
Photo : Saison architectes  

A quels professionnels faire appel ?

Plusieurs catégories de professionnels sont concernés par cette question. A qui confier quelle tâche ?

Les concepteurs : les architectes

La première étape est bien évidemment la conception de la cuisine. L’architecte est la personne la plus qualifiée pour penser son emplacement, sa forme, la position des meubles, le choix des matériaux et des coloris, en fonction du budget et des caractéristiques de l’existant. Généralement, après avoir fait un relevé d’état des lieux, il proposera de réaliser des dessins en plan, coupes et élévation voire des perspectives, pour présenter ses idées tout en présentant des références.

D’autres éléments de mobilier peuvent être conçus par des architectes, en voici un bel exemple :

Un appartement haussmannien sublimé par du mobilier sur-mesure

 

Alors, partant pour un projet épaulé par un architecte ?

 

meubles de cuisine en bois clair et crédence noire
Photo : Razzle Dazzle  

Les revendeurs : les magasins et les cuisinistes

Une fois que la cuisine est parfaitement définie, il est possible soit de la faire fabriquer par des artisans, soit de l’acheter.

La solution la plus souvent retenue est celle de l’achat d’une cuisine standard auprès du géant suédois, Ikea. Même dans ce cas là, il est recommandé d’être accompagné par un architecte pour de pas commettre d’erreurs techniques, esthétiques ou de sous-optimiser la fonctionnalité d’une cuisine.

Il existe des sites de ventes en ligne proposant des finitions, des portes, des façades et des poignées adaptables aux caissons et aux tiroirs Ikea afin de les personnaliser, à frais plus ou moins élevés, pour ceux qui envisagent une solution mixte entre le sur-mesure et le standard.

Il est également possible d’acheter l’intégralité de sa cuisine chez un cuisiniste. Ce spécialiste inclut souvent dans ses tarifs le relevé d’état des lieux, la conception 3D de la cuisine, la fourniture, la livraison et la pose des meubles, du plan de travail, de la crédence et de l’électroménager. Cette prestation est plus ou moins qualitative selon les enseignes et est souvent relativement onéreuse, sans être une solution réellement sur-mesure.

cuisine en bois clair et banc en métal et bois
Photo : Sophie Dries architect  

Les artisans : les entreprises de travaux

Avec les dessins d’exécution d’un architecte, il est possible de confier la réalisation de ses meubles de cuisine complètement sur-mesure à un menuisier.

Certains proposent d’acheter des caissons dans le commerce et de réaliser les portes avec la finition souhaitée, dans un soucis de rapidité de mise en oeuvre et donc d’économie.

Le montage de la cuisine est une étape déterminante, quelle que soit la qualité des produits achetés ou fabriqués. L’esthétique tient majoritairement à la qualité du montage, qu’il convient de confier à un professionnel, vendeur ou menuisier qualifié. Il veillera aux parfaits alignements, anticipera la mise en charge des tiroirs et règlera les charnières des portes convenablement, autant de gages de pérennité.

Il est parfois nécessaire de raccorder l’évier, le lave-vaisselle voire la machine à laver, par un plombier ainsi que les autres éléments d’électroménager par un électricien : plaques de cuisson, hotte (à extraction ou à filtre), lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge, réfrigérateur, micro-onde… Certains fonctionnent via une prise de courant tandis que d’autres sont branchés directement à une arrivée électrique. Souvent, il est nécessaire de rajouter des prises de courant sur le plan de travail ou sur la crédence pour les petits appareils.

Enfin, en fonction de la nature de la crédence et du plan de travail il faudra confier ces postes à l’artisan spécialisé : menuisier, carreleur, fabriquant de résine type Corian…

Trouver des architectes et des artisans qualifiés

Que prévoir dans le cas où on déplace une cuisine ?

Lorsque on est amené à concevoir une nouvelle cuisine, c’est parfois parce qu’on a souhaité déplacer cette pièce : par exemple en transformant la cuisine existante en chambre supplémentaire et en créant une cuisine ouverte dans une pièce de vie.

Dans l’ancienne cuisine transformée

Il faut prévoir dans cette pièce de condamner les réseaux de gaz, d’électricité, de plomberie, et parfois le vide-ordures.

Afin de préparer les murs à être repeints, il faut également déposer le carrelage mural, parfois poser un nouveau revêtement de sol plus chaleureux comme du parquet.

Enfin, il peut-être judicieux de revoir l’emplacement des éclairages : un plafonnier central, une applique au-dessus du lit, ainsi que des prises de courant : à proximité du bureau et/ou des tables de nuit. Prévoir des prises commandées par des interrupteurs peut s’avérer également pratique.

cuisine en bois et béton
Photo : Nook architects  

Dans le nouvel espace cuisine

Pour créer cet espace, il faut souvent abattre une cloison. Dans ce cas, il faut veiller à ce que ce mur ne soit pas porteur (dans le cas contraire il faut prendre les précautions structurelles et légales nécessaires)

Il faut également anticiper les problèmes de raccord de sol que cela peut poser : en termes d’épaisseur et de nature de revêtements. Un réagréage en ciment et/ou la pose d’un nouveau revêtement unitaire sont parfois plus esthétiques. Un menuisier ou un carreleur peut également proposer un comblage avec du bois, des tomettes, des carreaux de ciment, du béton ciré coloré au droit de l’ancien mur…

Cette nouvelle cuisine devra être raccordée électriquement. Il est préférable de passer les nouveaux câbles par des saignées, soit dans le sol si le revêtement est changé, soit dans les murs (ceux qui ne sont pas en béton de préférence). Il faudra ensuite boucher et repeindre les murs concernés.

Ce point est particulièrement complexe dans le cas de la création d’un ilot central, notamment pour la pose et l’alimentation électrique de la hotte.

cuisine ouverte
Photo : Atelier Boteko

Les modifications de réseaux de gaz ne peuvent être faites que par un artisan disposant de l’agrément et toute modification effectuée avant le compteur de gaz, son déplacement entre autres, doit être réalisée par un technicien de chez GDF.

Le raccordement de l’alimentation et de l’évacuation en eau peut se faire de différentes façons : soit par repiquage sur des réseaux existants, comme une salle de bain ou un WC à proximité, soit par la création d’une marche ou d’une estrade permettant de faire passer les tuyaux avec la pente nécessaire.

cuisine contemporaine noire
Photo : Simple Architecture  

Quelles sont les nuisances à anticiper dans une cuisine ouverte ?

Par manque de place ou bien par choix esthétique ou pratique, les cuisines s’ouvrent de plus en plus et sont parties prenantes de la pièce de vie depuis quelques années. Cette disposition présente de nombreux avantages mais les nuisances peuvent être réelles.

Premièrement, ouvrir une cuisine engendre souvent le sacrifice de quelques linéaires de rangement. Il peut donc être judicieux de prévoir un petit cellier ou arrière-cuisine à proximité de l’espace de préparation où l’on pourra ranger vaisselle, linge et denrées.

Souvent, une cuisine ouverte s’accompagne d’un îlot. Il est impératif de se demander quels usages on compte en faire : puis-je installer une plaque de cuisson et sa hotte facilement ? Est-il possible d’y poser un évier et son évacuation ? Si je souhaite y prendre mes repas, est-il de dimensions suffisante pour inviter quelques amis ? Est-il confortable de dîner sur des tabourets hauts ? Quelle forme peut-il prendre ? Quel type de débord est-ce que je choisis, un pied est-il nécessaire ?

Dans une cuisine ouverte les nuisances peuvent également être sonores et olfactives. Pour les prévenir, il est préférable d’investir dans une hotte de qualité, positionné à la bonne hauteur pour être efficace et d’installer lave et sèche-linge dans une pièce fermée comme la salle de bain.

Enfin, pour ne pas avoir l’impression d’avoir posé son canapé au milieu d’une cuisine, certains détails esthétiques sont à prévoir :

  • choisir de l’électroménager encastrable afin de privilégier une unité visuelle
  • soigner les luminaires et préférer de jolies appliques et plafonniers aux spots
  • limiter l’installation de meubles hauts, et poser plutôt des étagères sur lesquelles on pourra ranger de la vaisselle, des pots à épices, des livres de cuisine

cuisine en bois blanc sur mur vert
Photo : Tristan & Sagitta  

Le plan de travail, un poste de dépense stratégique

S’ il ne devait y avoir qu’un poste dans lequel il faudrait investir cela pourrait être le plan de travail.

En effet, le choix d’un plan de travail qualitatif peut transformer la lecture que l’on fait des meubles posés, qui ont pu être achetés en grande distribution, et apporter une certaine élégance.

Il est conseillé de privilégier la pierre ou le quartz si on aime les finitions minérales. Dans ce cas, on peut également envisager de poser une crédence assortie, dans le même matériau. L’évier peut être posé sous le plan qui sera alors rainuré pour permettre le séchage de la vaisselle et l’écoulement de l’eau.

Les résines comme le Corian sont très jolies, blanches ou colorées, comportant des incrustations pour effet type terrazzo très en vogue actuellement par exemple. Elles présentent l’avantage de pouvoir intégrer parfaitement un évier en le moulant, ce qui facilite le nettoyage. L’application murale de ces résines permet d’avoir une crédence assortie.

crédence et plan de travail en terrazzo
Photo : OFC Bureau d’architecture

Le béton, qui s’associe très bien aux portes en bois et au parquet, présente de grandes qualités esthétiques et modernes. Moulé sur place, il ne fait l’objet d’aucune découpe.

Le bois massif ou l’inox proposent également un rendu élégant mais leur vieillissement, leur résistance aux projections d’eau et aux rayures ne sont pas réellement prévisibles.

meubles de cuisine en béton et bois
Photo : r3architetti  

La robinetterie est aussi un poste de dépense important et ne doit pas être négligée car elle participe au caractère épuré et minimaliste d’une cuisine, avec un modèle noir mat en pose murale par exemple, ou bien un esprit années 30 avec un produit en acier chromé et modénatures.

Moi aussi je veux de l'architecture de qualité !

Notre dossier sur la construction d’une maison individuelle aborde les thématiques qui précèdent la conception d’une cuisine :

 

Photo de couv : Tristan & Sagitta