La rénovation d’un ancien restaurant parisien en bar à huîtres

Une portion du rivage normand a accosté en plein cœur de la très en vogue rue des Martyrs (75018) à la place d’un ancien bar à jus. A bord, Etienne, passionné d’ostréiculture et restaurateur.

Etienne avait le souhait de transformer ce local quelconque en une cabane de pêcheurs où l’on aime prendre un apéro des plus iodés.


Photos : www.bam.archi

Conscient de l’importance de l’architecture et de l’univers créé dans l’expérience proposée à ses invités, Etienne a décidé de s’entourer de bons architectes et s’est donc naturellement tourné vers BAM.

Moi aussi je veux de l'architecture de qualité !

Parmi les agences présentées, il a trouvé celle dont les références l’ont séduit et qui a su adhérer à son univers et l’a accompagné dans la création de ce nouveau lieu original : Studio Forall.


Photos : www.bam.archi

Après un mois d’étude et un mois de travaux, la métamorphose du lieu est bluffante. D’un petit espace sans grand intérêt les architectes et Etienne ont réussi à développer un concept dans lequel on se sent bien et où on a envie de passer un bon moment !

Moi aussi je veux de l'architecture de qualité !

 

Créer une cabane de pêche dans un des quartiers les plus branchés de Paris

La volonté d’Etienne était de créer un lieu chaleureux, dans lequel on peut retrouver l’ambiance des apéros de bord de mer sans se ruiner, en plein Paris. Pour cela Nicolas et Julien de Studio Forall ont réussi à créer une ambiance décontractée qui collait à la personnalité du lieu et du chef.

Les contraintes majeures du projet étaient un timing serré et un espace exigu qu’il fallait optimiser pour créer un espace de préparation, de réserve, des sanitaires, tout en proposant 18 couverts. Le défi a été relevé grâce à une banquette intégrée et un comptoir dinatoire.


Photos : www.bam.archi

Les architectes ont détourné des matériaux bruts et économiques et se sont subtilement réappropriés les codes du cabanon de bord de mer. Depuis la rue, on peut apprécier une façade bleue et blanche, sérigraphiée à la main, où sont exposés huîtres et autres mollusques marins.

Chez Bulot Bulot la couleur « outremer» prédomine aux côtés du bois clair et de l’acier.

Le faux-plafond est constitué de plaques de tôle ondulée en acier galvanisé qui permettent de dissimuler les réseaux électriques de façon esthétique en créant un jeu de reflets et de lumière. Ces plaques reconstituent la double pente de la cabane, répétée à plusieurs reprises et démultipliée par les miroirs qui procurent une sensation de profondeur.


Photos : www.bam.archi

La salle est éclairée par des faisceaux led toute longueur et un joint creux périphérique abrite une gorge lumineuse. Le calepinage des panneaux de bois donne un rythme à la salle, scandé par les suspensions.

Le mobilier, entièrement conçu sur-mesure, est en pin maritime contre-plaqué réputé pour sa grande résistance mécanique. L’acier, qui structure les étagères, les tabourets et les tables, confère également un style industriel, contre-balancé par un comptoir en terrazzo qui apporte un côté précieux et sophistiqué.

Un parti-pris esthétique et un projet architectural réussi.

Deux semaines après l’ouverture, Bulot Bulot affiche déjà complet, une clientèle jeune, du bas Montmartre, se bouscule pour déguster différentes variétés d’huitres finement sélectionnées accoudée au bar, ou confortablement installée sur des banquettes conviviales.

On ne saurait que vous conseiller fortement de tester leur Lobster roll à partager, une belle découverte !

 

Infos:

Bulot Bulot
83 Rue des Martyrs, 75018 Paris
01 42 64 19 09

Plus d'articles